Date de l'article 2018-05-16

Image de : REUTERS

Starbucks veut tripler son chiffre d'affaires en Chine d'ici 2022

Source La Presse

L'américain Starbucks veut tripler son chiffre d'affaires en Chine d'ici 2022 en doublant le nombre de ses établissements, a-t-il annoncé mercredi, misant sur un marché local avide de caféine à l'heure où sa fréquentation aux États-Unis s'essouffle.


La chaîne de cafés à la petite sirène ambitionne de compter 6000 établissements en Chine continentale d'ici la fin 2022, répartis dans 230 villes, contre actuellement 3300 cafés dans 141 villes, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Un net relèvement de son objectif initial (5000 cafés en 2021), qui implique l'ouverture d'un nouveau Starbucks en Chine toutes les 15 heures en moyenne. Il compte 12 000 cafés aux États-Unis.

L'américain entend «plus que tripler son chiffre d'affaires en Chine en 2022 et plus que doubler son revenu opérationnel par rapport au niveau de l'année 2017». Environ 15% de ses recettes viennent déjà de l'Asie-Pacifique.

Starbucks n'a pas de rival capable de lui faire de l'ombre en Chine, contrairement aux États-Unis et en Europe, où la concurrence s'aiguise et complique sa croissance.

Et le récent accord conclu avec le géant suisse de l'alimentation Nestlé devrait permettre à Starbucks de financer son audacieux essor en Chine.

Nestlé, déjà propriétaire des marques Nescafé et Nespresso, va ainsi débourser pas moins de 7,15 milliards de dollars pour obtenir une licence sur des produits Starbucks vendus en dehors des salons de café.



Lire l'article complet