Date de l'article 2019-05-10

Image de : Google Images

Les Lauriers de la gastronomie récompensent les meilleurs

Source Journal Metro


Le 29 avril dernier se tenait, à l’Arsenal, la deuxième édition du Gala des Lauriers de la gastronomie québécoise. 


C’est devant un public hétéroclite issu de l’industrie alimentaire que Christian Bégin a animé la soirée. En tout, 17 Lauriers ont été remis aux artisans qui ont marqué la scène culinaire québécoise en 2018.


Dans la catégorie «Entreprise de l’année», c’est le programme Fourchette bleue, mené par Exploramer, qui a remporté la palme. Visant la saine gestion des ressources marines du Saint-Laurent, Fourchette bleue encourage les consommateurs et les gens de l’industrie alimentaire à intégrer les espèces comestibles du Saint-Laurent dans leurs assiettes. Par son initiative, Fourchette bleue favorise le développement durable et la protection de la biodiversité du Saint-Laurent, l’essor économique des régions côtières et la valorisation des pêcheries.


Le Prix du tourisme gourmand a été remis aux Jardins de Métis. Ouverts au public depuis 1962, ces jardins sont situés sur la partie nord de la péninsule gaspésienne, à Grand-Métis. C’est au cours de l’été 1926 qu’Elsie Reford a entrepris de transformer son camp de pêche en jardins, qui sont connus comme étant les jardins les plus nordiques de l’Amérique du Nord. Alors que sa créatrice n’était guère une adepte du jardinage, elle a réussi à créer d’immenses jardins chatoyants dans des conditions atmosphériques difficiles. Au fil des années, les Jardins de Métis sont devenus un arrêt incontournable pour les amateurs de vie végétale, d’histoire et de gastronomie­.



Lire l'article complet