Date de l'article 2019-11-29

Image de : HRI Mag

20 ans de la Boîte à Pain : « Si on fait du surplace, on recule »

Source HRI Mag

Voici très exactement 20 ans, Patrick Nisot, Belge d’origine et agronome de formation, ouvrait les portes de sa première Boîte à Pain. Deux décennies plus tard, la bannière compte quatre succursales, un fournil, emploie quelque 120 personnes et offre, en plus de ses pains, croissants et viennoiseries, de très populaires pizzas.


« Ces 20 années, c’est une belle aventure, résume l’entrepreneur. Mais pour tenir, il a fallu innover. Comme on dit : si on fait du surplace, on recule. Et moi, j’ai toujours voulu avancer, j’ai toujours eu ce désir de rechercher, de créer, d’oser. En plus, le marché québécois, très curieux, très dynamique, s’y prêtait bien. »

Soucieux de se concentrer sur ses établissements actuels et sur la qualité des produits qu’il propose, Patrick Nisot a choisi de consolider son entreprise en nommant récemment Stéphane Sabourin directeur général (« Cela me dégage du temps pour rêver ! »). Il a également souhaité assurer la stabilité de son groupe en intégrant différents employés-clés dans un nouveau modèle actionnarial. « Je suis un gars d’équipe et je suis persuadé qu’on travaille mieux à plusieurs cerveaux », avance-t-il.

S’il souhaite donc renforcer son entreprise, l’homme d’affaires ne tait toutefois nullement ses intentions de poursuivre l’expansion de son gourmand empire.

Lire l'article complet