Date de l'article 2020-02-11

Image de : ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Quel bilan pour Robert Coallier chez Agropur ?

Source La Presse

Mises à pied massives, suspension des ristournes monétaires, rentabilité vacillante, Agropur est en crise. À la veille de l'assemblée annuelle où le nouveau patron Émile Cordeau voudra imprimer une nouvelle direction, La Presse dresse le bilan des années Robert Coallier, PDG jusqu'à l'automne 2019.


Robert Coallier met le pied chez le transformateur laitier comme administrateur externe en 2010. Au départ à la retraite du PDG Pierre Claprood deux ans plus tard, le poste s'ouvre. M. Coallier est invité à postuler et décroche l'emploi.

Homme de finance, Robert Coallier a un parcours professionnel des plus enviables. Après un arrêt à la Caisse de dépôt et placement, il travaille pour des grands noms de l'industrie comme C-Mac, Molson et Dollarama.

Durant ses quatre ans chez le fabricant de systèmes électroniques C-Mac, de 1996 à 2000, le chiffre d'affaires et les profits explosent. Il entre ensuite chez Molson en 2000, où il devient le bras droit du patron Dan O'Neill. Il dirige par la suite la division brésilienne qui s'avère un fiasco et qui a précipité la montréalaise dans les bras de l'américaine Coors (maintenant Molson Coors).

Chez le détaillant d'articles à bas prix, à compter de 2005, il participe à la transition d'un style de gestion familiale à celui d'une entreprise cotée en Bourse.



Lire l'article complet