Article Date 11/02/2020

Image from : Facebook de La Coopérative La Mauve

Un modèle de l'agriculture collective fait faillite

Source La Terre de Chez Nous


Après 15 ans d'activité à Saint-Vallier, dans Bellechasse, la coopérative La Mauve, qui transformait et mettait en marché les produits d'une quarantaine de fermes, déclare faillite. 


La directrice, Carolyne Hamel, mentionne que l'organisme doit 250 000 $ à ses créanciers, 180 000 $ aux quelque 40 fermes qui l'alimentaient et près de 30 000 $ aux clients.

« On voyait ça venir, mais la décision est quand même dure. Des producteurs ont perdu beaucoup. Les employés ne gagnaient pas de gros salaires et  investissaient dans la coopérative. On était là par valeur et pour les producteurs. On connaissait les clients par leurs noms », mentionne Mme Hamel, en entrevue à La Terre.

« Il y a des moves qui auraient dû être faits avant », ajoute-t-elle. La coopérative logeait, selon elle, dans un bâtiment trop dispendieux, et les frais de préparation et de manutention des produits étaient trop élevés.

L'élastique a été étiré au maximum ces dernières années; des producteurs ont  même été payés 90 jours après la livraison. Puis, au début janvier, les liquidités se sont avérées nettement insuffisantes pour traverser les mois de vente traditionnellement difficiles de l'hiver. Les producteurs notamment n'avaient plus les moyens de réinvestir dans La Mauve. Les employés ont été mis à pied le 17 janvier et la faillite, déclarée le 24.



Read the full article