Date de l'article 2021-09-22

Déconfiture chez les producteurs québécois de bleuets

Source Le Devoir

L'industrie québécoise des bleuets connaît sa pire année en une décennie. Jusqu'à 90 % des récoltes de certaines bleuetières ont été perdues à cause d'un printemps hâtif, de gels tardifs et de sécheresses estivales, faisant bondir les réclamations d'assurance à la Financière agricole.

Il est trop tôt pour chiffrer avec précision les pertes, explique le président du Syndicat des producteurs de bleuets du Québec, Daniel Gobeil. Joint sur son tracteur, l'agriculteur reconnaît que « l'année a été particulièrement difficile ».

Lire l'article complet